Un petit tour d'Irlande à Vélo

Qui suis-je ?

Séjour d'un mois en vélos sur la verdoyante Ile d'Irlande. Trajet en majorité sur la côte
Accueil | Qui suis-je ? | Mon itinéraire | Livre d'or | Albums photos | Archives | Amis |

Vendredi 22 août DUBLIN-RATHDRUM

4h12 de vélo 65 Kms 1199,7 Kms en tout !!!

Réveil 8h00, les allemands très sympas, avec qui nous avons discuté hier, en anglais, français  et allemand sont déjà partis. Eux sont à pied et se déplace en auto stop, et ont passé 15 jours de pluie non stop.

Petit coup de sèche main pour quelques vêtements et départ vers 10h15. Difficile de trouver notre route, la carte n’est pas assez précise, de plus les routes de sont pas forcement bien indiquer en agglomération. On finit par trouver, notre objectif, Kilkee road, grand soleil et grosse chaleur car dés le pied ça grimpe très fort.

Un peu d’inquiétude car je me dis si ça monte pendant 3h, élise va sûrement faire 3h de monter poussette et en effet ça monte, la forêt est superbe, la route est calme pas de bus de tourisme à notre grande surprise ( car beaucoup de tour dans les monts Wicklow partent de dublin). La montée se calme à Glacern, vue magnifique de la baie de Dublin entouré de monts de bruyère. Puis le dénivelé s’accentue très progressivement pendant 30 min.

Pour Pause déjeuner avec vue sur lac, grandiose. Des français se plaignent du froid, on leur explique que ça doit être notre plus belle journée depuis 3 semaines. Nous finissons de déjeuner et rejoignons le plateau de Sally gap altitude inconnue, on sait juste que le tour d’Irlande passe par là et quelques cyclos nous ont littéralement déposé dans la montée donc ça doit être réputé.

Encore un peu d’ascension pour voir Lough Tay, le coin à photos du Wicklow. Puis descente car forcement il y en a, il ne peut pas y avoir que des montées, j’en profite pour enregistrer mon record au compteur 67kms/h, le 70 était envisageable mais un petit pont m’a paru gravilloneux dans la fin de la descente, ça serait dommage de se blesser si près du but.

Arrivé à Glendalough, organisme déjà pas mal sollicité. Coin très touristique, site religieux et archéologique, avec certains monuments datant de 1200, donc très ancien. J’en profite pour effectuer une boucle pour me balader au bord d’un grand lac,élise est fatigué, elle ne me suis pas faire la boucle mais préfère s’enfiler une glace…Oh, nourritures de l’esprit faite que mon corps entier soit rassasié.

On reprend la route de Rathdrum, là c’est les montagne russes (renard aperçu dans un jardin et en photo, yes) ça n’arrête pas de monter et descendre, paysage de pêche (et au milieu coule une rivière pour ceux qui connaissent), un peu long, mais très jolie.

Sûrement le coin le plus chouette à vivre de toute l’Irlande, pleine verdure à 50 Km de Dublin. Camping au bord de l’eau (22euros), nos affaire sont mises à sécher, pâte plus tomate et prévision d’itinéraire (ça parait jouable de finir dans les temps sans prendre de bus) que demande le peuple, là on kiff notre race, truc de ouf.


Publié le 27/09/2008, à 05:05,
Mots clefs :
« Page précédente Page suivante »