Un petit tour d'Irlande à Vélo

Qui suis-je ?

Séjour d'un mois en vélos sur la verdoyante Ile d'Irlande. Trajet en majorité sur la côte
Accueil | Qui suis-je ? | Mon itinéraire | Livre d'or | Albums photos | Archives | Amis |

Lundi 18 août BALLINTOY-LARNE

4h58 de vélo 73 Kms 1079 Kms en tout


Réveil 8h, le voile de nuage et pluie est posé, on ne sait pas si ça va se lever. Petit déjeuner et attente d’une éclaircie. On part à 10h15 pour le Rope Bridge (pont suspendu), le site est payant et pas de possibilité de s’en approcher, donc pas de visite.Dommage.

Ca monte fort dés le matin , un peu difficile sans échauffement. Arrivé à Ballycastle pas trop mouillé. Puis forte montée vers BallyPatrick Forrest, ça monte pendant une heure sans discontinuer. Repas du midi, dans la forêt avec un de la brume fortement chargée d’humidité, gros avantage le repas du midi est avalé en 20 minutes. Poursuite dans la forêt, avec visibilité à 30 mètre c’est même dangereux sans lumière à 13h. Redescente vers Cushendall, superbe forêt d’hêtre, paysage très agréable. Ça donne envie d’être berger ici, les moutons sont omniprésents « ça aurait été dommage de ne pas le faire » :élise. 

Quelques côtes aussi dans cette partie, il est 13h30 et les muscles chauffent déjà .ça sent la grosse journée, il reste 80 Kms à faire. Nous rattrapons alors le bord de côte à Glenarrif avec petit vent et pluie fine. Puis la pluie s’accentue (arrêt course à Spar). Fin délicate pour élise, fatigue et pluie, c’est un peu trop. Arrivée au camping avant Larne sous les trombes d’eau. 9.60 euros la nuit, thé transformé en thé+lait ( j’ai une tête à prendre du lait non lais !) mais offert ( sympa).Apparemment, la côte a été inondée ces 3 derniers jours, les hôtels 3 étoiles ont été évacué par hélicoptères pour placer les clients dans des campings en sûreté dans le centre du pays, tout va bien, donc.

Installation de la tente, à un des rares endroits ne ressemblant pas à une piscine. Séchage des vêtements, élise veut rajouter des vêtements, pendant que la machine tourne, et là c’est le drame, elle s’arrête, Arrgh !. Repas riz+bacon, plutôt bon j’ai trouvé (enfin pour moi). On sèche quelques vêtements encore, on verra pour le reste demain. Pas mal de fatigue, mais on se rapproche fortement de Belfast qui est peut être encore inondé, (au travers des extraits de journaux télévisé dans les superettes).

Demain normalement  le temps est meilleur, espérons atteindre Belfast sans encombre (30 Kms). Des Irlandais nous informent que des amis parisiens à eux n’ont pas mieux comme temps, ça réconforte presque, par contre on ne pourra pas se réchauffer cette année si le temps perdure.


Publié le 27/09/2008, à 05:05, Ballintoy
Mots clefs :
« Page précédente Page suivante »