Un petit tour d'Irlande à Vélo

Qui suis-je ?

Séjour d'un mois en vélos sur la verdoyante Ile d'Irlande. Trajet en majorité sur la côte
Accueil | Qui suis-je ? | Mon itinéraire | Livre d'or | Albums photos | Archives | Amis |

Dimanche 17 août DERRY-BALLINTOY






5h31 de vélo 89 Kms 1006 Kms en tout


Réveil 7h45, ciel bleu sur Derry, le choix va être crucial, petit déjeuner complet dans l’auberge (toast, marmelade…) On décide d’y aller, c’est vraiment découvert. Départ 9h. On roule super bien jusqu’à Limavady, j’avais annoncé 30kms pour Coleraine à élise, en fait c’est 50, oups. Mais le soleil nous regonfle à bloc alors profitons en.

La route n’est pas indiquée comme difficile mais je la recommande aux cyclistes plus d’1h de montée avec alternance de faux plat et fort voir très fort dénivelé. C’est la 1er montée depuis le début qui me coupe le souffle, faut dire qu’avec le moral à bloc, je l’attaque super fort, Elise monte de mieux en mieux, à son rythme comme elle dit. On retrouve le plaisir un peu perdu ces derniers jours. Petites courses à Coleraine pour refaire un stock, pique nique sur le parking du Spar. Direction Port Stewart pour commencer la CauseWay Coast, il fait toujours aussi beau. Le coin joli commence à Portrush. La route n’est pas trop difficile, arrivé à Bushmill, petit détour par la distillerie, pour souvenir, « BushAmill ». Dilemme tout de même, faut il continuer car on a déjà fait  pas mal de Kms et on ne sait pas où dormir. Je fais comprendre à élise ( toujours la dictature « saine » pour la bonne cause) que le temps est superbe et qu’il faudrait en profiter pour faire la Giant’s Causeway, à 2 miles de Bushmill( on est pas sûr du tout de pouvoir avoir aussi beau demain matin, surtout que je suis persuadé pas élise que les matinées sont toujours plus mauvaises que les après midis) .

Ca monte élise commence à saturer des montées. La Giant’s Causeway est le plus gros site touristique nord irlandais, des touristes dans tout les sens ( enfin autant qu’aux sables d’olonnes en juillet, ça reste raisonnable) et aucun respect du site et  beaucoup d’insécurité sur les falaises. Les Irlandais le regretteront dans quelque année, je pense.

Site grandiose tout de même, élise n’est pas très à l’aise à marcher son genou lui refait mal. La soirée va être difficile car 15 Kms pour rejoindre Ballycastle, il y a du relief et un peu de vent et élise est cuite de chez cuite.

Par Bonheur,Je trouve une youth hostel sur notre route. Full booked, on commence à être habitué. D’ailleurs les youth hostel avec des Bmw et des Mercedes devant j’aimerais bien savoir à quoi ça sert. Donc il faut continuer ; à Ballintoy Elise repère un symbole camping, je m’arrête pour demander, la dame ne fait plus de camping mais auberge 12£ par personne. OK  vaut mieux en rester la pour aujourd’hui. Journée superbe, qui vaut à elle seule toutes les vacances. Dortoirs 6 lits, on fait des pâtes ce soir, super douche.

On va boire une pinte avec musique live. It’s à Crack Day. Sortie au Rope Bridge Bar, le gérant de l’auberge chante avec le musicien, ambiance très décontractée, les irlandais se chambrent beaucoup, mixité avec touristes, randonneurs et « gars du pays », soirée très agréable. Les Irlandais ont une grosse culture de chants traditionnels et surtout ils sont à l’aise à chanter. On ressent bien dans cette soirée la plénitude actuelle de ce peuple, qui profite pleinement du contexte économique avec un fort PIB, et de la relâche des guerres-guerres idéologiques. Cette qualité de vie leur permet de non pas se laisser aller à un matérialisme capitalistico-aliénant, mais plutôt à prendre du plaisir sans penser au lendemain et à profiter de tout ce qui fait la richesse humaine, les échanges, la complicité, et j’en passe. (On est très loin de la population du RER A parisien, sans la dénigrée car le contexte influence tellement les populations). 

Voilà justes ces quelques lignes pour vous faire comprendre que nous ne sommes pas simplement des étudiants en météorologie ,mais que nous sommes venus cherchés bien plus que du beau temps, du bon temps.


Publié le 27/09/2008, à 05:05, Derry
Mots clefs :
« Page précédente Page suivante »