Un petit tour d'Irlande à Vélo

Qui suis-je ?

Séjour d'un mois en vélos sur la verdoyante Ile d'Irlande. Trajet en majorité sur la côte
Accueil | Qui suis-je ? | Mon itinéraire | Livre d'or | Albums photos | Archives | Amis |

Vendredi 8 août DINGLE-KILLIMER

4h43 de vélo 61 Kms 600 Kms en tout


Réveil 7h30, nous sommes les premiers prêts à l’auberge pour la journée Connors Pass (0 à 456 m d’altitude sur 9 Kms).A peine sortie de Dingle, la route du Connors Pass monte, je préfère que le pourcentage ne soit pas trop fort  mais constant car nos développement sont trop limités par rapport à notre chargement et notre niveau de vélo. Beaucoup de cyclo qui monte bien plus vite que nous. 20 minutes de montée cool puis forts dénivelés. Les 2 anciens cyclotouristes allemands qui nous suivent depuis 2 jours, reviennent sur nous, It’s Hard s’exclame un d’eux, en regardant élise qui force énormément alors qu’elle ne peut pas tourner rapidement les jambes comme eux. Je suis assez surpris par leur développement, je pense qu’il ont autre chose que nous à l’arrière, j’aimerai les suivre pour voir si mon cœur tiens encore la forme, mais élise commence à souffrir et je préfère l’encourager à poursuivre. Fin de montée avec forte douleur pour Elise.

En haut du Connors Pass, joueur de Harpe-Xyllophone, je ne connais pas cet instrument. Superbe vue. Descente rapide et route plate le long de la côte. Grand soleil, route un peu lassante. Pause midi à Camp. On se rend compte que le sport national féminin est la sortie marche entre copines (souvent par deux), permet d’éliminer le soda et les chip s en parlant potins.

Après midi, 1h de route pour Tralee, , renseignement pour aller en bus à Tarbert, prendre  bac et savoir si il existe toujours un camping à Kilrush au nord de la shannon. Tralee est la première ville où j’aurai aimé resté une journée, c’est vivant, parc en centre ville et bien aménagé. L’office du tourisme confirme le camping à Kilrush.Départ en bus pour Ballybunnion+Tarbet (46 Euros) inquiétude sur le départ, le chauffeur est en retard et de plus s’arrête chez lui pour manger un sandwich pendant ¼ h. On a peur pour notre correspondance. Faut voir les Irlandais dans le bus en attendant le chauffeur, un mélange de flegme britannique et d’espièglerie ( si ça se dit) belge. Arrivé tout de même à Tarbert, on rate de peu le bac , attente 45 minutes on commence à avoir froid. Traversée courte et gratuite, le contrôleur nous oublie. On a 9 Kms à faire pour trouver le camping. Elise me demande de vérifier l’adresse auprès d’un B&B. Le camping a changé de propriétaire, It’s Private, now. Donc marchandage avec la propriétaire du B&B, pas très compliqué tant les Irlandais sont accueillant. 30 Euros la nuit pour tous les deux. Il est 21h, encore une fois Ouf.


Publié le 27/09/2008, à 05:06,
Mots clefs :
« Page précédente Page suivante »