Un petit tour d'Irlande à Vélo

Qui suis-je ?

Séjour d'un mois en vélos sur la verdoyante Ile d'Irlande. Trajet en majorité sur la côte
Accueil | Qui suis-je ? | Mon itinéraire | Livre d'or | Albums photos | Archives | Amis |

Jeudi 31 juillet ROSSLARE-TRAMORE

6h01 de vélo 83 Kms en tout


Réveil vers 6h30 pour max, je le retrouve à 7h sur le pont du ferry sous une fine pluie. Petit déjeuner, balade sur le pont, dans le bateau et nous retournons nous coucher il n’est que 9h.

Arrivé sous la pluie, le ferry a 1h de retard. Nous retrouvons la petite famille suisse sur la route (« attention élise, on roule a gauche » :max) Et oui, c’est écrit dans tout les guides mais tant qu’on y est pas on peut pas se rendre compte comme les automatismes sont grands sur la route. Pour info, on a l’avantage d’avoir fait autour de 50 kms de vélo en un an de préparation, donc nous ne serons pas si bloqué par nos automatismes.

Pluie incessante depuis la sortie du ferry et route très agréable, c’est vert, très rural, beaucoup de champs. Retour des suisses que l’on avait perdu, on fait le yoyo en fonction des envies de leurs filles ( elles roulent très vite sur le plat et se démoralisent dans les côtes apparemment)  et les difficultés pour élise (pas possible de passer le petit plateau : erreur de débutant en Irlande).

Arrivé au bac, (passage east) sous des trombes d’eau, avec les suisses et le petit plateau réparé ( le dérailleur avant était bloqué par sa butée). Côte impressionnante à la sortie du bac faite à pied pour élise car semblant de crise d’asthme (pas de souffle, la reprise du sport n’est pas évidente) Route pas évidente non plus, avec en apothéose une montée vers Woodstone, sorte de petit mur de Bretagne où l’on échange nos vélos. Elise souffre, montée difficile pour moi aussi. Je retourne chercher élise tant la montée me semble dur. Je la retrouve plus qu’asthmatique mais guerrière, battante, courageuse quoi !

Arrivé à Tramore avec une grosse, grosse demi journée de mise en jambe(l’objectif Bunmahon n’est pas atteint mais il paraissait déraisonnable, on a pas chômé).

Camping humide, pluie toute la nuit et fête foraine. Heureusement réveil avec soleil et sans pluie.


Publié le 6/10/2008, à 07:42, Rosslare
Mots clefs :
« Page précédente Page suivante »